Immobilier

Le marché de l’immobilier au Gabon

Selon un rapport publié par le ministère français des Finances en 2014, plus de 75% de la population urbaine gabonaise vit actuellement sans titre foncier dans des logements où l’accès aux services de base est limité. Avec une croissance urbaine continue d’environ 30 000 habitants par an en moyenne, l’écart entre l’offre et la demande de logements reste important.

Le déficit combiné du logement dans les deux plus grandes villes du pays, Libreville et Port-Gentil, est estimé entre 50 000 et 170 000 unités. Cela signifie que, même si le marché immobilier local ressent les effets de la baisse des prix internationaux du pétrole et d’un fléchissement concomitant de la liquidité à court terme, les perspectives à long terme sont solides compte tenu de la demande sous-jacente, et les conditions devraient s’améliorer à l’avenir. (source: oxfordbusinessgroup.com)

La réalité du marché de l’immobilier au Gabon en 2019

Comme le mentionne l’étude cité plus haut, très peu de gabonaise sont propriétaires. Cela est du à un grand nombre de facteurs: la complexité sur l’acquisition d’un titre foncier, la cherté des domaines pour la construction, la cherté des matériaux de construction, la nécessité de vouloir construire à tout prix en pleine ville alors qu’il n’ y a plus de terrains libres, etc. La conséquence de tout cela: les gens louent beaucoup et les propriétaires de propriétés immobilières privés ou professionnels en profitent.

Bien que les prix des chambres, maisons, appartements, studios, villas ne sont pas souvent à la porté de toutes les bourses, des annonces pilulent ça et là, sur les réseaux sociaux, les sites internet, les groupes, les murs, sous les ponts, sur les panneaux publicitaires privés, etc. Il n’est pas aussi rare que les personnes appelées « démarcheurs » tirent leurs épingles du jeu. Sans compter des cas d’arnaque à la propriété: des personnes mal intentionnées qui vendent des propriétés qui ne sont pas les leurs.

Faciliter la recherche immobilière au Gabon

Etant donné que beaucoup de personnes sont à la recherche d’une chambre à louer, une maison à louer ou à acheter, un terrain à acheter, une villa à louer, un studio à louer, des bureaux pour une nouvelle startup ou entreprise, un appartement, etc, tous les jours et dans tout le Gabon, un outil qui faciliterait la recherche serait le bienvenue dans ce secteur en plein dynamisme.

Tous le monde, n’a pas un ordinateur pour visiter un site web, tout le monde n’est pas familier de la recherche sur les moteurs de recherche. Mais tous le mode à un smartphone aujourd’hui, que vous soyez en ville ou en campagne. Un exemple: il y a beaucoup d’élèves de province qui gagnent le baccalauréat et qui n’ont pas forcément des parents à Libreville pour poursuivre des études supérieures; des jeunes startups qui voudraient rapidement trouver un local pour leur nouvel structure, un investisseur étranger qui voudrait savoir s’il serait facile de trouver un local depuis depuis l’étranger…

Et bien, c’est pour répondre à toutes ces difficultés que Xeta-Digital Corp a lancé l’application immobilière immo241. Vous pouvez avoir toutes les informations nécessaires sur cet outil dans un autre article.

Commenter cet article